Diffusions LIVE Chaque Shabbat 13h15 Parasha et 16h Culte (Heure Belgique)

dimanche 25 novembre 2012

Une Révélation Divine De L'Enfer Suite 30

Les Mâchoires De L'Enfer


Finalement nous quittâmes le bras gauche de l'Enfer. En partant, JÉSUS dit encore ceci :

- « Dites aux membres de vos famille que JE les aime et que JE les reprends dans l'amour; dites-leur que JE les garderai du malin s'ils mettent leur confiance en MOI ».

La nuit suivante, JÉSUS et moi nous entrâmes dans les mâchoires de l'Enfer.

« MON enfant, me dit JÉSUS, ce sont ici les mâchoires de l'Enfer. Chaque fois que s'ouvre la bouche de l'Enfer, tu peux entendre ce grand bruit ».

Aussi loin que mon regard pouvait porter, ce n'était qu'un entassement d'âmes tout le long des pentes de la colline. Je pouvais entendre leurs pleurs.

- « Ces âmes, me dit JÉSUS, sont des personnes qui viennent tout juste de mourir sur la Terre et qui arrivent en Enfer. Cette activité se poursuit jour et nuit. »

Cette partie de l'Enfer était plongée dans une semi obscurité et un brouillard sale. Une faible lueur jaunâtre filtrait à peine et l'odeur de chair rôtie et de pourriture était presque insoutenable. À chaque fois que les mâchoires de l'Enfer s'ouvraient, elles déchargeaient un lot d'hommes perdus, comme dans un dépotoir. Mon âme était en état de choc. Je me tournais alors vers JÉSUS, mais IL n'était plus là.

- Oh, non ! Ça ne va pas recommencer ! JÉSUS, où es-TU ?

JÉSUS était parti et je me sentis vraiment perdue.

JÉSUS où es-TU ? Criai-je.

Tandis que je criai en cherchant JÉSUS, je commençai à courir. Je fus stoppée par un démon de forte stature qui portait une chaîne. Il se mit à rire et me dit :

Où veux-tu aller en courant, femme ? JÉSUS n'est pas ici pour te sauver. Tu es en Enfer pour toujours.

Oh ! Non ! Criai-je. Laisse-moi partir.

Je le frappai de toutes mes forces, mais je fus très vite enchaînée et jetée à terre. Tandis que je gisais là, une chose étrange commença à engluer mon corps avec une telle puanteur que je me sentis mal. Je ne savais pas ce qui allait se passer. Je sentis alors ma chair et ma peau commencer à se détacher de mes os. Je hurlai et hurlai encore, épouvantée.

JÉSUS ! Criai-je. Où es-TU ?

Puis je commençai à sentir les vers en moi. J'essayais de les enlever, mais plusieurs autres prenaient leur place aussitôt. Je pouvais véritablement ressentir la décomposition de mon corps. Je me demandais si je n'étais pas en train de faire un cauchemar.

Étais-je vraiment en Enfer ? Avais-je commis quelque péché contre DIEU ? Avais-je perdu mon Salut ? Horrifiée, je me rendis compte que j'étais en Enfer comme toutes ces autres âmes que j'avais vues et à qui j'avais parlé. Je n'étais qu'un squelette sale et cependant je pouvais ressentir tout ce qui m'arrivait. Je voyais d'autres personnes dans le même cas que moi et ceci à perte de vue. Je voulais mourir, mais je ne le pouvais pas. Je sentis le feu s'allumer dans mes jambes. Je suppliai :

- JÉSUS où-es-TU ?

À cet instant un démon me dit :

- Ton JÉSUS t'a laissé en bas, n'est-ce pas ? Et bien maintenant, tu es la propriété de satan. Un rire diabolique lui échappa ...

Je pensais : comment vais-je en sortir ? Que va-t-il se passer ? Qu'ai-je fait pour mériter l'Enfer ? SEIGNEUR, sauve-moi, disais-je en pleurant. Encore et encore, je pleurais implorant DIEU de me venir en aide. Je ne pouvais ni LE voir ni ressentir SA présence. J'étais en Enfer tout comme le reste de ceux que j'avais vus. Je m'écroulai au sol dans la douleur et je pleurai. Je sentais que j'étais perdue pour l'éternité. Je commençais à chanter un cantique sur la vie en JÉSUS et sur la puissance de SON SANG qui peut sauver du péché. Mais à cet instant, de puissants démons avec des lances arrivèrent en hurlant :

Arrête. Ici satan est dieu. Nous haïssons JÉSUS et tout ce qu'IL représente.

Ils me donnèrent des coups de lance et je sentis de très vives brûlures quand les pointes transpercèrent mon être. Ils me transpercèrent encore et encore. Je m'arrêtai de chanter et au bout d'un long moment ils finirent par me ramener dans la cellule. Des plaintes et des gémissements traversaient l'atmosphère souillée.

Un gros rat grimpa sur ma jambe et me mordit. Je me mis à hurler et je le repoussai violemment. Je ressentis une forte douleur. Un feu venant de nulle part commença lentement à brûler dans ma direction. J'étais un pécheur en Enfer. Mes cris semblaient remplir entièrement les mâchoires de l'Enfer. J'avais conscience de tout ce qui m'arrivait.

Je voulais mourir, mais je ne le pouvais pas. Je criais en frappant de mes poings squelettiques le sol en terre battue de ma cellule. Je hurlais en pleurant, mais personne n'y prêtait attention. TOUT D'UN COUP, je me sentis hissée hors de ma cellule par une force invisible. Quand j'eus repris connaissance, Le SEIGNEUR et moi nous étions debout devant ma maison.

Mais pourquoi, SEIGNEUR ? M’écriai-je, pourquoi ? Et je tombai désespérée à SES pieds.

Sois en paix, reste tranquille, me dit JÉSUS.

Aussitôt je ressentis la paix. IL me souleva tendrement et je m'endormis dans SES bras. Le jour suivant, quand je me suis réveillée, j'étais très malade. Pendant des jours, j'ai revécu les horreurs de l'Enfer et ses tourments. La nuit, je me réveillais en hurlant et en disant que des vers étaient en train de grouiller en moi. J'étais complètement traumatisée par l'Enfer.

Suite Le Ciel :
http://lesondushofar.blogspot.ca/2012/11/le-ciel-suite-une-revelation-divine-de.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont importants et les bienvenus !

Louange

Louange hébraïque

Une voix qui avertit.

Archives du Blog

Radio Musique Messianique

Nombre total de pages vues