Diffusions LIVE Chaque Shabbat 13h15 Parasha et 16h Culte (Heure Belgique)

Diffusions LIVE Chaque Shabbat 12h30 Parasha et 15h30 Culte (Heure Belgique)

Voici le lien où vous pourrez suivre en LIVE les parashot et les cultes sur BETHYESHOUA-CHANNEL


Voici les listes de lecture mises à jour chaque semaine des parashot et des cultes de Beth Yeshoua :

Parashot Beth Yeshoua

Cultes Beth Yeshoua

mardi 30 septembre 2014

L'Origine de L'Emblème D'Israël

L'Origine de L'Emblème D'Israël


L'origine de l'emblème de l'État d'Israël est la Menorah du Michkane "temple" qui continue d'éclairer le drapeau bleu et blanc.

Le drapeau d'Israël a deux couleurs : bleu azur et blanc. Il est garni de 2 bandes et d'un Maguen David.

L'origine des 2 bandes du drapeau d’Israël est le Talit dans lequel on s'enveloppe pour prier. Les Juifs prétendent aussi que les 2 bandes bleues rappellent l'ouverture et le passage de la Mer Rouge et le Maguen symbolise le peuple traversant la Mer Rouge.

 

Bleu Azur :


La couleur du peuple juif est le bleu Azur.
Il y a un fil d'Azur, dans la frange de chaque coin du Talit.

Le bleu Azur était obtenu à partir d'un escargot de mer appelé Argamone. La couleur bleu Azur a des propriétés dans la nature. Cet escargot était très rare et la couleur issue de cet escargot, précieuse.

C'est pour cela que le roi Assuérus avait ordonné de vêtir Mardochée " Mordéchaî " de bleu Azur.

L'air ou l'eau n'ont pas de couleur alors que le ciel et la mer sont bleu Azur. L'Azur qui apparaît à l'horizon représente un espace infini.

 

Origine du Maguen :


C'est cette étoile en forme de lys que le roi David adopta comme emblème de son royaume.

Ce symbole apparut sur son bouclier (Maguen) et c’est pour cela que cette étoile reçut le nom de Maguen David.

 

Menorah :


Vues de haut, ses sept branches représentaient sept étoiles lumineuses. À l'extrémité de chaque branche il y avait une lampe à huile dont la base avait la forme de la fleur de lys.

Dans le Michkane " temple " chaque soir, les prêtres allumaient la menorah, candélabre d'or pur à sept branches.

 

Historique :


Après être sortis d’Égypte, les enfants d’Israël marchèrent dans le désert 40 Ans. Le Michkane se trouvait au centre, et les tribus d’Israël campaient autour. Chaque tribu avait son drapeau, et la couleur de chaque drapeau était identique à l’une des pierres du pectoral du grand prêtre.

 

L'Arche-Sainte :


Quand les enfants d’Israël se déplaçaient dans le désert, ils portaient les éléments du Michkane. L’Arche-Sainte était recouverte d’un tissu bleu Azur.

Même le bâton de Moïse " Moshé " était fait de saphir bleu Azur. Les tables de la loi étaient gravées dans une roche de saphir bleu Azur.

 

Le Grand-Prêtre :


Le Grand-Prêtre portait un pectoral sur lequel étaient fixées des pierres précieuses. Sur ces pierres étaient inscrits les noms des douze tribus. Deux fils d’Azur maintenaient le pectoral près de son cœur. Le Grand-Prêtre portait sur le front une parure d’or avec un fil d'Azur.

Dans le Michkane, le Grand- Prêtre était vêtu d’une tunique bleu Azur.

 

Emblème du peuple juif :


L'emblème du peuple juif est le lys aux pétales blancs. On trouve ce symbole sur des bâtiments anciens et sur des pièces de monnaie. « Analogie de la fleur de lys des rois de France, symbole de royauté », identique par ses formes au Maguen, 6 côtés identiques.

 

Dernier Emblème :


La colombe blanche est symbole de paix.

Le blanc, plus que toute autre couleur, est symbole de pureté.

La mariée est habillée de blanc, le jour de son mariage ...

Source : http://www.bethyeshoua.org/index.php/faq/judaisme/234-origine-embleme 


Le Maguen David

 

  

Référence el-bethel


« Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d’Israël, et Il recueillera les dispersés de Juda, des quatre extrémités de la terre ». Ésaïe 11/12.

De quoi s’agit-il ? En fait, le Maguen David est la représentation d’une étoile à 6 branches. La signification exacte de ces mots hébreux est « bouclier de David ». Cette étoile est depuis l’époque biblique du roi David un symbole important. Lors de la période noire du nazisme diabolique, on donna à cette étoile une couleur, le jaune, devenant ainsi un symbole de mort pour tous ceux qui étaient contraints de la porter. Depuis 1948, sur la bannière d’Israël, elle est bleue et symbole d’espérance. Elle marque un des miracles de notre DIEU : la résurrection du peuple et de l’État d’Israël.

On pense que ce signe figurait sur les boucliers des soldats du roi David. Pour Israël, ce « bouclier- étoile » a depuis toujours symbolisé la venue du MESSIE. En effet, Balaam prophétisait en ces termes : « Je le vois, mais non maintenant, je le contemple, mais non de près, un astre (kokav qui signifie étoile) sort de Jacob, un sceptre s’élève d’Israël » Nombres 24/17. Cette pensée d’une (étoile-MESSIE) était si forte qu’un personnage du monde sacerdotal, nommé Rabbi Akiva (environ 50 à 135 ans après J-C), a apporté un soutien enthousiaste à un faux messie du nom de Bar Kochba (fils de l’étoile) en le déclarant publiquement messie – roi !

Pourtant, si quelqu’un devait être cette « étoile » selon les Écritures, cela ne pouvait être que YESHOUA – JÉSUS, Le vrai MESSIE, dont parlent toutes les prophéties. C’est aussi une « étoile mystérieuse » qui a conduit les mages, venus de loin, jusqu’à la petite bourgade de Bethlehem, exactement à la naissance du MESSIE YESHOUA – JÉSUS. Matthieu 2/2 … YESHOUA – JÉSUS Lui-même disait : « Je suis Le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. » Apocalypse 22/16, faisant ainsi allusion à cette étoile (astre) qui devait sortir de Jacob.

Daniel affirme prophétiquement que « ceux qui ont enseigné la voie véritable et la justice à la multitude brilleront comme les étoiles (kokavim), à toujours et à perpétuité ». Daniel 12/3.

Pensant aux faux messies qui surgiraient dans l’histoire tragique du peuple d’Israël, YESHOUA – JÉSUS disait à Ses auditeurs incrédules : « Je suis venu au Nom de Mon PÈRE et vous ne Me recevez pas, si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez ». Jean 5/43. Hélas, cela s’est réalisé avec Bar Kokhba, l’un de ces nombreux faux messies. Que de souffrances, de larmes et de sang cela n’a-t-il pas coûté au peuple juif, trompé déjà tant de fois, pour n’avoir pas connu Le véritable MESSIE !

Des étoiles, il y en a de toutes les sortes : deux particulièrement ont un sens prophétique et typologique : l’une en rapport avec Israël et l’autre avec le paganisme idolâtre. En effet, celle à six branches, nous l’avons déjà compris, symbolise Le MESSIE YESHOUA – JÉSUS, mais l’autre, celle à 5 branches, que symbolise-t-elle ?

Essayons d’y voir un peu plus clair en nous reportant à la référence par excellence, la Bible. À Capernaûm, au nord du lac de Galilée, près des ruines de la vieille synagogue, on peut voir encore aujourd’hui de très vieilles pierres gravées du Maguen David et d’autres d’une étoile à 5 branches appelée le « sceau de Salomon ». Cette dernière montre bien que le roi Salomon, à la fin de sa vie et au contact pernicieux de sa multitude de femmes et concubines, était devenu idolâtre et était tombé dans le culte d’un faux-dieu. Ce même faux-dieu avait déjà autrefois fait chuter Israël au désert. Cette étoile à cinq branches ne serait-elle pas celle de cette idole annoncée par le prophète Amos 5/26 ? Étienne qui rappelait au sanhédrin l’histoire d’Israël au désert disait : « Vous avez porté la tente de Moloch et l’étoile du dieu-Remphan » (appelée en hébreu : Kyoun, et en assyrien : Kevan), c’est à dire Saturne. Saturne, astre divinisé, était au temps des Romains l’objet de culte d’une secte qui s’appelait « les saturnales ». Cet astre n’était-il pas le symbole appelé « le sceau de Salomon » avec ses cinq branches ?

Savez-vous qu’aujourd’hui une quarantaine de nations portent sur leur drapeau des étoiles à cinq branches dont la Palestine. Cette étoile est aussi l’emblème de l’islam !

Il est vrai que le diable, spécialiste en contrefaçons de tout genre, a poussé bien des sectes à utiliser le Maguen David pour des actes de sorcellerie. En exemple, je citerai la secte des « Raéliens » qui y a ajouté le symbole nazi (la swastika), ou les « Rosicruciens » qui y ont ajouté un serpent et l’emploient pour faire de l’occultisme. Mais à cela rien d’étonnant : les sorciers se sont souvent servis de croix pour tromper les chrétiens.

Cependant, il est intéressant de noter que le drapeau d’Israël porte en son centre le symbole du MESSIE YESHOUA – JÉSUS, Fils de David. Ce drapeau, appelé « bannière » dans la Bible, est cité plusieurs fois comme étant un « signe » des derniers temps, annonçant le retour des Juifs de différents pays : « En ce jour, le rejeton d’Isaï sera là comme une bannière pour les peuples … Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d’Israël et Il recueillera les dispersés de Juda des autres extrémités de la terre » Ésaïe 11/10-12. Ou encore : « Voici, Je lèverai Ma main vers les nations, Je dresserai Ma bannière vers les peuples et ils ramèneront tes fils entre leurs bras … » Ésaïe 49/22. On pourrait y ajouter les versets d’Ésaïe 62/10-12 et bien d’autres passages encore !

Savez-vous que, typologiquement parlant, le Maguen David avec ses six branches, reste un symbole de grande importance prophétique ? Voici quelques raisons évidentes :
  1. David disait : « Tu me donnes le bouclier de Ton salut » (Maguen ishreha = le bouclier de YESHOUA – JÉSUS). 
  2.  Dans l’Apocalypse, YESHOUA – JÉSUS Se proclame Le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. (Apocalypse 22/16). 
  3. La forme toute particulière de ce Maguen David : deux triangles imbriqués l’un dans l’autre. Un triangle représente la trinité d’ELOHIM (3 côtés), la pointe dirigée vers le bas signifiant qu’ELOHIM descend vers les humains dans La personne de YESHOUA – JÉSUS Le MESSIE; l’autre, dont la pointe est dirigée vers le haut, symbolise l’être humain, le regard fixé vers le haut, vers DIEU, qui par YESHOUA – JÉSUS a retrouvé pour son esprit, son âme et son corps (3 éléments) le contact avec ELOHIM. 
  4. Un peu surprenant mais néanmoins merveilleux, les cristaux de neige examinés à la loupe forment tous un dessin en forme de Maguen David, une étoile à six branches ! ELOHIM signe là Son œuvre.
En conclusion, suivons le sage conseil de Pierre, qui était l’Apôtre des Juifs, et disait : « Nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention comme une lampe (en hébreu menorah, chandelier à 7 branches) qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile (à 6 branches) du matin (YESHOUA – JÉSUS) se lève dans vos cœurs ». (2 Pierre 1/18-19).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont importants et les bienvenus !

Abonnez-vous à la News Letter

Abonnés

Louange

Louange hébraïque

Archives du Blog

Radio Musique Messianique