Diffusions LIVE Chaque Shabbat 13h15 Parasha et 16h Culte (Heure Belgique)

mardi 19 février 2013

Qui étaient les Nephilim ?

Par Douglas Hamp -

Auparavant, nous avons vu que les Fils de Dieu étaient en fait des anges déchus (démons) qui ont eu des relations avec les filles d'Adam. Leur union a produit une descendance unique que la Bible désigne comme les Nephilim. Les Nephilim [hanephilim] étaient sur la terre en ces jours, et aussi après, quand les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes et qu'elles leur eurent donné des enfants. C'étaient les vaillants hommes de l'antiquité, des hommes de renom. (Genèse 6:4) Le mot hébreu Nephilim vient de la racine naphal ce qui signifie tomber. Gesenius dans son Lexique Hébreu note : « Ceux qui interprétaient le passage de la Genèse au sujet de la chute des anges, avaient l'habitude de traduire par tombés, rebelles et apostats. » La version grecque des Septantes, traduite aux environs de 270 avant Jésus-Christ, traduit le mot comme « les géants » (gigantes). Nous constatons que ce même mot a été utilisé dans la littérature grecque classique en se référant à des hommes ou des créatures qui étaient à moitié dieu et à moitié homme. Jonathan M. Hall dans son livre Ethnic Identity in Greek Antiquity note que gegenes signifie en fait « nés sur terre » : « Depuis l'époque de l'Iliade, Erekhtheus a été traité comme un fils de la terre, et Hérodote l'appelle gegenes (d'origine terrestre) «gigantesque» ou «monstrueux».

Dans la mythologie grecque, les Géants (gegenes) étaient les enfants du ciel (Uranus) et de la Terre (Gaia) (bien que certains disent que leur père était en fait le Tartare, la fosse des enfers). « Les géants de la mythologie grecque ou Gigantes (d'origine terrestre) comme ils sont appelés dans la langue grecque étaient une classe d'hommes surdimensionnés et monstrueux qui étaient étroitement reliés aux dieux. » Prenez également en considération Kékrops, qui, selon Apollodore, fut le premier roi de l'Attique, et était connu comme étant « un gegenes, dont la partie supérieure du corps était un homme, tandis que la partie inférieure était celle d'un dragon. »

Si les traducteurs des Septantes ne voulaient pas que nous pensions à des demi-dieux ou à des hommes à la stature énorme, il est certain qu'ils ont choisi le mauvais mot ! Toutefois, si par gegenes ils voulaient dire des hybrides entre les anges déchus (les dieux) et les femmes, alors, ils ont choisi le mot parfait pour décrire ces créatures impies surnaturelles qui égalent la description biblique des fils de Dieu (à partir des lieux célestes) descendant sur la terre et produisant des enfants. Considérant l'exposition que les Juifs d'Alexandrie ont certainement eu avec la littérature grecque et les nombreuses histoires de géants, nous ignorerions complètement leur témoignage si nous devions comprendre le mot comme autre chose que des créatures qui étaient des hybrides d'anges déchus et d'humains qui avaient aussi une stature colossale. En fait, dans la mythologie grecque, ces géants avaient parfois 30 mètres de hauteur ! Si les traducteurs avaient voulu simplement indiquer que ces hommes étaient les descendants de la lignée pieuse de Seth et de la lignée impie de Caïn, ils auraient du choisir un autre mot.

Targum Jonathan traduit Genèse 6:4 : « Schamchazai et Uziel, qui sont tombés du ciel, étaient sur la terre en ces jours. » Shamchazai et Uziel étaient des anges déchus que nous voyons dans le livre d'Énoch comme étant ceux qui ont pris les filles des hommes. Targum Jonathan ajoute expressément « les tombés du ciel » témoignant de la façon dont ils comprenaient le mot Nephilim. Targum Onkelos traduit le verset de la même façon : « Les géants étaient dans la terre en ces jours, et aussi après, quand les fils du Tout-Puissant allèrent vers les filles des hommes. » (Targum Onkelos, Genèse 6:4). L'interprétation de ce verset est très cohérente dans les anciens témoignages : Les démons sont descendus de leur habitation dans le ciel et ont pris des femmes, et leur union sexuelle a produit une race de géants qui étaient des hybrides : mi-homme, mi-démon.

Si quelqu'un se demande comment les Nephilim aient pu exister après avoir été détruits par le Déluge, la réponse est simple : Les pères de la race des géants étaient des démons. Bien qu'il semble que les démons qui ont franchi la ligne en se mêlant avec les humains aient été jetés dans la fosse, d'autres démons doivent avoir pris des femmes et avoir enfanté des Nephilim après le Déluge. En conséquence, nous découvrons qu'il y avait des Nephilim dans le pays de Canaan, quand les enfants d'Israël vinrent prendre possession de leur terre promise. En voyant les Nephilim, ils ont perdu la foi que Dieu pourrait gagner la bataille pour eux et ils sont retournés dans le désert, où ils ont erré pendant quarante ans. Quand ils sont revenus vers la terre, quarante ans plus tard, les Nephilim étaient toujours là, mais les enfants d'Israël faisaient finalement confiance à Dieu.

Selon la Bible, qui étaient les Nephilim ?


Regarder les anciennes traductions nous donne un bon départ au sujet de la signification du mot Nephilim. Voyons maintenant les autres choses que la Bible nous raconte au sujet de ces hybrides gigantesques, mi-homme, mi-démon. Tout d'abord, nous notons qu'il y a une série de versets qui agissent comme des équations. Même si chaque lettre est unique et a un nom différent, la valeur est la même pour toutes. Par exemple, quatre pièces de 25 cents sont égales à dix pièces de dix cents, qui sont égales à un dollar. De la même manière, les versets concernant les Nephilim nous montrent qu'ils étaient connus sous différents noms dans différents pays, mais ils étaient tous les mêmes.

Le tableau suivant montre l'équation de géants qui apparaissent dans les Écritures. Dans la colonne de gauche, il y a le nom donné à un groupe de géants (en commençant par les Nephilim) avec un signe égal au nom des géants correspondant à un autre endroit. La colonne de droite donne la partie tronquée des Écritures qui prouve la relation.

Tableau : Corrélation des noms de Nephilim

 
 
NomsÉcritures
Nephilim = AnakimLes descendants d’Anak sont issus des géants [Nephilim], (Nombres 13:33)
Anakim = Rephaïm = EmimLes Emim y habitaient auparavant, un peuple grand et nombreux, et aussi grand que les Anakim. Comme les Anakim ils sont également considérés comme des Rephaïm, mais les Moabites les appelaient Emim (Deutéronome 2:10,11)
Rephaïm =
Zamzummim =
Anakim
(C’est également considéré comme une terre Rephaïm. Les Rephaïm y habitaient auparavant-mais les Ammonites les appellent Zamzummim- un people grand et nombreux et aussi grand que les Anakim (Deutéronome 2:20-21)
Og, Roi de Bassan = RephaïmOg, Roi de Bassan, était seul demeuré de reste des Rephaïm, (Deutéronome 3:11)
Bassan = RephaïmToute cette partie de Bassan était appelée le pays des Rephaïm, (Deutéronome 3:13).
Sihon des Amoréens = Rephaïm = AmoréensParce que Hesbon était la ville de Sihon, le roi des Amoréens (Nombres 21:26).
Og, Roi de Bassan Rephaïm = AmoréensSa terre et le pays d’Og, Roi de Bassan, les deux rois des Amoréens, qui habitaient à l’est du Jourdain; (Deutéronome 4:47).Qu’avez-vous fait aux deux rois des Amoréens […] Sihon et Og. (Josué 2:10).
Goliath et ses frères = Anakim = RephaïmÀ Gath, où il y avait un homme de grande stature, […] et il descendait également des géants [Rephaïm, (2 Samuel 21:20).Lahmi le frère de Goliath de Gath [Gath]. […]À Gath, […] il descendait également des géants [Rephaïm : géants]. […] Ils descendaient des géants de Gath (I Chroniques 20:5-6, 8).
 
 

Les Amoréens


En plus des versets ci-dessus, nous voyons qu'Abraham a été le premier à rencontrer les Rephaïm, les Zuzim (sans doute les Zamzummim) et les Emim dans le pays. Ils y ont restés à travers tous les jours de Josué et des Juges.

« Mais, la quatorzième année, Kedorlaormer et les rois qui étaient avec lui se mirent en marche, et ils battirent les Rephaïm à Aschteroth-Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Émim à Schavé-Kirjathaïm. » (Genèse 14:5) 

« ... dans le pays des Phéréziens et des Rephaïm. » (Josué 17:15) 

« ... car tu as appris alors qu'il s'y trouve des Anakim, et qu'il y a des villes grandes et fortifiées. L'Éternel sera peut-être avec moi, et je les chasserai, comme l'Éternel a dit. » (Josué 14:12)

« Hébron s'appelait autrefois Kirjath-Arba. » (Arba était le plus grand homme parmi les Anakim) (Josué 14:15).

Après la bataille qui a conduit Abram à sauver son neveu Loth, Dieu s'est révélé et a promis à Abram qu'il aurait un fils et qu'il hériterait de la terre. Il mentionne quelque chose de très intéressant concernant les Amoréens : « Car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore à son comble. » (Genèse 15:16) Notez que la raison pour laquelle ses descendants reviendraient à la quatrième génération est à cause de l'iniquité des Amoréens, suggérant que les Amoréens, qui étaient des Nephilim, étaient impliqués dans de grandes méchancetés dans l'intervalle.

Ensuite, nous rencontrons les Amoréens, juste après qu'Israël ait reçu la Loi au Mont Sinaï. En un an, Dieu les a conduits jusqu'à la frontière de la terre promise et Dieu a spécifiquement mentionné que Son « ange marchera devant toi, et te conduira chez les Amoréens, les Héthiens, les Phéréziens, les Cananéens, les Héviens et les Jébusiens, et je les exterminerai. Tu ne te prosterneras point devant leurs dieux, et tu ne les serviras point; Tu n'imiteras point ces peuples dans leur conduite, mais tu les détruiras, et tu briseras leurs statues. » (Exode 23:23, 24) Nous constatons que les Amoréens étaient toujours présents dans la terre durant la période des juges par le passage, « Vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. » (Juges 6:10)

Enfin, le moment de vérité pour les Israélites, après leur sortie d'Égypte, a été quand ils arrivèrent à la frontière de la terre promise, à Kadesh Barnea. Ils ont envoyé des espions pour vérifier la terre, puis sont revenus en disant que la terre était exactement comme Dieu avait dit qu'elle était.

Les Amalécites habitent dans la terre du Negeb. Les Hittites, les Jébuséens et les Amoréens habitaient les régions montagneuses. Et les Cananéens habitaient près de la mer, et le long du Jourdain. Mais, Caleb calma le peuple qui murmurait contre Moïse en disant : « Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs ! » Ensuite, les hommes qui avaient montés avec lui dirent : « Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous. » Alors, ils ont apporté au peuple d'Israël un mauvais rapport au sujet de la terre qu'ils avaient espionné, en disant, « Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays qui dévore ses habitants; Tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d'une haute taille; Et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants; Nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. » (Nombres 13:29-33)

Le fait que Dieu a commandé aux Israélites de détruire hommes, femmes et enfants devient alors logique si nous comprenons que (comme le dit le texte) toutes les personnes dans le pays n'étaient pas simplement des fils d'Adam, mais étaient un mélange entre les fils de Dieu (démons) et les femmes humaines, tout comme dans les jours de Noé. 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont importants et les bienvenus !

Louange

Louange hébraïque

Une voix qui avertit.

Archives du Blog

Radio Musique Messianique

Nombre total de pages vues