Diffusions LIVE Chaque Shabbat 13h15 Parasha et 16h Culte (Heure Belgique)

Diffusions LIVE Chaque Shabbat 13h15 Parasha et 16h Culte (Heure Belgique)

Voici le lien où vous pourrez suivre en LIVE les parashot et les cultes sur BETHYESHOUA-CHANNEL

Parashot Beth Yeshoua

Cultes Beth Yeshoua

mardi 26 février 2013

Mais qui étaient les Nephilim ?


Étaient-ils les fils de Dieu ? Les anges tombés ? Les géants dans Genèse 6:4 ? Une croyance populaire, que nous partageons, déclare que les « fils de Dieu » qui se marièrent aux « filles des hommes » étaient des anges tombés.


Pourquoi Dieu a-t-il envoyé le jugement du Déluge au temps de Noé ? Les événements étranges racontés dans Genèse 6 étaient bien compris par les sources rabbiniques anciennes, ainsi que par les traducteurs de la Septante, comme se référant aux anges tombés procréant une progéniture hybride bizarre avec des femmes humaines qui étaient connues comme les Nephilim. Cela était beaucoup plus qu'une simple question historique et les événements uniques menant au Déluge sont un préalable important vers la compréhension des implications prophétiques des prédictions de notre Seigneur concernant Sa Seconde Venue. On croit que ceci est arrivé à la fois avant le Déluge et après le Déluge. En Israël, à l'époque de David, et même avant que les Hébreux parcourent cette terre, il y avait des tribus de ces Nephilim; Goliath, le géant de Gath, en est un bon exemple. Les pères de l'Église primitive comprenaient également que c'était bien le cas. Il semble que ces anges tombés étaient très actifs partout dans le monde. Ces géants bizarres qui vivaient sur la terre sont également mentionnés dans les légendes et les mythes de presque toutes les cultures anciennes. Les anciens Grecs, les Égyptiens, les Hindous, les insulaires de mers du Sud, les Indiens d'Amérique, et la plupart de toutes les autres cultures ont ce genre de légendes.

Le mot hébreu Nephelim (pluriel de nephel) (Nephilim) signifie littéralement «rejetés». Le pluriel hébreu pour Néphites serait « Nephi'im ».

Satan a sans doute mis en place ce plan pour interrompre la dispersion de la semence d'Abraham, dès qu'il a été connu que la semence de la femme (le Christ) devait venir par l'intermédiaire d'Abraham.

« Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des homme, et qu'elles leur eurent donné des enfants: Ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité. » Genèse 6:4

La Bible du Roi James écrit: « Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, et aussi après cela, après que les fils … ». Ceci signifie probablement deux « irruptions » par la semence de Satan. Une avant le temps de Noé et une autre après le Déluge. Ils sont appelés « Les Surveillants » dans le Livre d'Énoch.

Leurs descendants, appelés Nephilim (traduit par « géants ») étaient les monstres de l'iniquité et étant surhumains par leur taille et par leurs caractères méchants, ils devaient être détruits. Était-ce le seul et unique objectif du Déluge ?

« Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; Car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. » Genèse 6:12

Seulement Noé et sa famille avaient conservé la pureté de leur génétique à partir d'Adam (Genèse 6:9). Tout le reste était devenu « corrompu » (shachath). Le seul remède est de tout détruire de facto, comme le tout a été détruit de facto.

Cette irruption des anges tombés avant les jours de Noé a probablement été la première tentative de Satan pour empêcher l'arrivée de la « semence de la femme » prédite dans Genèse 3:15. S’il pouvait réaliser son plan, la Parole de Dieu aurait échoué, et il éviterait sa propre perte.

« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : Celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » Genèse 3:15 (Voir également Ésaïe 7:14)

Que se passait-il dans les jours de Noé ?


Est-ce que les portes de l'Enfer (sorties/portails) seront ouvertes le 21 décembre 2012 ? C'est la date de la fin du calendrier maya. Est-ce la date du commencement de la grande désillusion annoncée bibliquement ?

Les démons sont-ils descendus sur le mont Hermon en Phoenesia (aujourd'hui Israël) et ont-ils pollué la race humaine, provoquant ainsi la colère de Dieu ? Les OVNIs sont-ils ces démons (que certains appellent les Surveillants) qui rassemblent leurs forces pour la bataille finale avec le Seigneur ? S'agit-il de « mauvais êtres angéliques » qui utilisent la matière créée pour s’incarner eux-mêmes ?

Sera-ce quand le Seigneur reviendra et détruira Satan et ses armées ? Les Nephilim (des anges démoniaques dans des corps physiques) seront ici ... Juste comme : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. » (Luc 17:26)

L'idée que les esprits des géants morts (descendance des démons s'accouplant avec des femmes de la Terre) puissent habiter le monde souterrain (lieu au-delà du voile) est supportée ici :

  • « Ils ne sont pas couchés avec les héros, ceux qui sont tombés d’entre les incirconcis : Ils sont descendus au séjour des morts avec leurs armes de guerre, ils ont mis leurs épées sous leurs têtes, et leurs iniquités ont été sur leurs ossements : Car ils étaient la terreur des héros dans le pays des vivants. » Ézéchiel 32:27
  • « Et il ne sait pas que là sont les morts, et que ses invités sont dans les vallées du séjour des morts. » Proverbes 9:18
  • « L’homme qui s’écarte du chemin de la sagesse reposera dans l’assemblée des morts. » Proverbes 21:16
  • « Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs, pour t’accueillir à ton arrivée: Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. » Ésaïe 14:9
  • « Ceux qui sont morts ne revivront pas, des ombres ne se relèveront pas : Car tu les as châtiés, tu les as anéantis, et tu en as détruit tout souvenir. » Ésaïe 26:14

Le Livre du Juste, qui est mentionné dans la Bible dans Josué 10:13 et dans 2 Samuel 1:18 dit: « Après que les anges déchus entrèrent dans les filles des hommes, alors les fils des hommes ont enseigné le mélange des animaux d'une espèce par une autre, afin de provoquer le Seigneur » (4:18). Le Livre d'Énoch dit que les anges tombés ont non seulement fusionné leur ADN avec celui des femmes, mais « ils ont également commencé à pécher contre les oiseaux, et les bêtes, et les reptiles et les poissons. » (7:5,6)

Le plan de Satan était d'occuper Canaan avec « ses propres semences » avant la semence d'Abraham.


Dès qu'il fut connu que la semence de la femme devait venir par Abraham, il doit y avoir eu une autre irruption, comme consignée dans Genèse 6:4, « … et aussi après cela … » (c'est-à-dire, après les jours de Noé, plus de 500 ans après la première irruption). Le but de l'ennemi était d'occuper Canaan avant l’arrivée d'Abraham, et ainsi contester son occupation par sa descendance. Car, quand Abraham est entré à Canaan, nous lisons dans Genèse 12:6 : « Les Cananéens étaient alors dans le pays. »

Toujours dans la Genèse, nous voyons deux autres tentatives de Satan d'interférer avec la semence d’Abraham avant la naissance d'Isaac, comme raconté dans Genèse 12:10-20 et dans Genèse 20:1-18.

À la fin des années 1950, lors de la construction d’une route dans la vallée de l'Euphrate au sud-est de la Turquie, de nombreuses tombes contenant les restes de géants ont été découvertes. Sur les sites, des os de jambes ont été mesurés à 120 cm (47,24 pouces). Joe Taylor, directeur du musée des fossiles Mount Blanco, a été autorisé à sculpter un de ces fémurs humains. Ce géant antédiluvien se dressait à une hauteur de 14 à 16 pieds.

Genèse 6:4 déclare : « Les géants étaient sur la terre en ces temps-là. » Deutéronome 3:11 dit que le lit d'Og, roi de Bassan, était de 9 coudées de longueur par 4 coudées de largeur (environ 14 pieds de long par 6 pieds de large).

Explication possible : La terre avait plus d'oxygène.


Il y a bien longtemps, même les insectes peuvent avoir été plus grands en raison d’une plus grande concentration d’oxygène dans l’atmosphère (qui aurait pu être d’environ 35 pour cent au lieu de 21 pour cent aujourd’hui). Ce niveau plus important d’oxygène pourrait être une partie de l’explication pour les géants, une plus longue durée de vie pour les gens, et même pourquoi des fossiles de libellules géantes avec 2 pieds d’envergure ont été trouvées.

D’autres découvertes de fossiles humains


  • Un squelette humain de 19'6" a été trouvé en 1577, sous un chêne renversé, dans le canton de Lucerne.
  • Un squelette de 23 pieds de grandeur a été trouvé en 1456, à côté d'une rivière, à Valence, en France.
  • Un squelette de 25'6" a été trouvé en 1613 à proximité du château de Chaumont en France. Cette trouvaille était presque complète.
  • Un squelette de 9'8 " a été excavé à partir d'un monticule près Brewersville, en Indiana (Indianapolis News, 10 novembre 1975).
  • En 1833, des soldats creusant une fosse pour une poudrière à Lampock Rancho, en Californie, ont découvert un squelette mâle de 12 pieds de hauteur. Le squelette était entouré par des coquilles sculptées, des haches en pierre et des blocs de porphyre couverts de symboles incompréhensibles. Le squelette avait une double rangée de dents supérieures et inférieures. Ces ossements étayaient les légendes des Indiens locaux, Piute, concernant des géants qu'ils appelaient Si-Te-Cahs.
  • À Clearwater, dans le Minnesota, les squelettes de sept géants ont été trouvés dans des tertres. Ils avaient des fronts reculés et une dentition double complète.
  • En Italie, un mineur est tombé à travers un trou dans une mine et découvre un squelette de 11'6". Cette découverte aurait eu lieu en 1856.
  • Un monticule près de Toledo, en Ohio, contenait 20 squelettes, assis et faisant face à l'est avec des mâchoires et des dents « deux fois plus grandes que celles des gens d'aujourd'hui », et chacun avait un grand bol avec des « figures hiéroglyphiques curieuses » (Chicago Record, 24 octobre 1895; cité par Ron G. Dobbins, NEARA Journal, v13, automne 1978).


  • Presque au-delà de toute compréhension ou de toute crédibilité, la découverte séparée de deux restes humains de 36 pieds par les Carthaginois quelque part entre 200 et 600 avant Jésus-Christ.
  • Caius Julius Verus Maximinus, également connu sous Maximinus de Thrace (235-238 après Jésus-Christ) était un soldat romain et un empereur qui a passé une bonne partie de son règne en campagne. Maximinus est né en Thrace, d'un père gothique et d’une mère alanique aux environs de 173. Il aurait mesuré 8'6’’ (2.59m) de haut, et avait une force énorme.
  • Dans un ancien texte juif, on peut lire une description étonnante de certains de ces Amoréens gigantesques que les Israélites ont conquis. Dans le Tanhuma de Buber, Devarim 7, le texte nous raconte la rencontre d'un certain rabbin Johnanan ben Zakkaï avec l'empereur romain Hadrien. Cet événement s'est produit aux environs de 135 après Jésus-Christ, peu après la victoire des Romains dans la guerre de Bar Kochba, lorsque les Juifs se sont révoltés contre les Romains. Le texte est ainsi libellé : « Le méchant empereur Hadrien, qui a conquis Jérusalem, s'est vanté : « J'ai conquis Jérusalem avec une grande puissance ». Le rabbin Johnanan ben Zakkaï lui dit : « Ne vous vantez pas. N'eut été la volonté du ciel, vous ne l'auriez pas conquise. » Le rabbin Johnanan ben Zakkaï a alors entrainé l’empereur Hadrien dans une caverne et lui a montré les corps des Amoréens qui y étaient enterrés. Un d’eux mesurait dix-huit coudées (environ 30 pieds) de hauteur. Il dit alors : « Quand nous étions dignes, des tels hommes furent vaincus par nous, mais, maintenant, à cause de nos péchés, vous nous avez vaincus. (Cité dans Judaïsme, édité par Arthur Hertzberg, pages 155-156, George Braziller, New York: 1962).

« Les fils de Dieu étaient des anges tombés, et non des extraterrestres »


Certains ont prétendu que les Nephilim, ou les «fils de Dieu», tous deux mentionnés dans Genèse 6:2-4, étaient des extraterrestres. Ceci est une extension d'une vision commune que les « fils de Dieu » qui ont épousé les « filles des hommes » étaient des anges tombés, et que les Nephilim étaient les produits de ces « mariages ».

Le terme « fils de Dieu » est clairement utilisé pour des anges dans Job 38:7: « Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ? » La Septante (LXX) traduit ici « fils de Dieu » comme « des anges de Dieu ». Cela ne signifie pas que les mauvais anges, ou démons, ont effectivement cohabité avec des femmes. Jésus a clairement indiqué que les anges ne se livraient pas à des activités sexuelles, du moins, pas les anges des cieux. « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. » Matthieu 22:30. Néanmoins, les anges maléfiques sur terre pourraient avoir utilisé les corps des hommes impies, par la possession démoniaque, pour atteindre leur objectif maléfique de produire une génération maléfique de gens. (Genèse 6:12).

Il y a d'autres suggestions raisonnables quant à l'identité des « fils de Dieu » et des Nephilim. Fait intéressant, le mot Nephilim est utilisé ici et dans Nombres 13:33, où ils sont clairement associés aux descendants d'Anak, qui étaient de grandes personnes, mais toujours des humains. En outre, « fils de Dieu » n'est pas utilisé exclusivement pour les anges : Les enfants d'Israël sont appelés « les fils du Dieu vivant » dans Osée 1:10 (voir aussi Psaume 73:15; 80:17).

« Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient exploré. Ils dirent : Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants : Tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille : Et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants : Nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. » Nombres 13:32-33

Les Anakim :


C’était un autre nom pour les Surveillants. Il signifie « les descendants d'Anak », ou Hénoc, fils de Caïn. Bien qu'il ait été dit qu'un Déluge avait été envoyé pour les détruire, il y avait encore des villes entières d'Anakim dans le pays de Canaan aussi tard qu’à l'époque de Moïse. Et, le chroniqueur juif Josèphe déclare que même dans sa propre époque il n'était pas rare pour les gens de déterrer des restes de squelettes gigantesques.

« Un champion nommé Goliath, qui était de Gath, est sorti du camp des Philistins ... Alors, le Philistin dit, Je jette en ce jour un défi à l’armée d’Israël ! Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble. »

En lisant plus loin, dans 2 Samuel 21:16-22 et I Chroniques 20:4-8, nous découvrons que Goliath avait quatre parents, également des géants :

  1. Jischbi-Benob, dont la lance pesait trois cents sicles d’airain (plus de sept livres) et qui disait qu'il allait tuer David;
  2. Saph (ou Sippaï), un autre descendant de Rapha (le géant);
  3. Lahmi (le frère de Goliath), dont le bois de la lance ressemblait à une ensouple de tisserand,
  4. et un homme énorme (sans nom dans le texte) avec six doigts à chaque main et six orteils à chaque pied.

Goliath, et ces quatre autres géants, étaient tous des descendants de Rapha à Gath, « et ils sont tombés aux mains de David et de ses hommes » (2 Samuel 21:22 et I Chroniques 20:8).

Apparemment, David savait qu’en faisant face à Goliath, ces quatre autres géants pourraient également lui faire face. Alors, David s’est préparé à abattre tous les cinq géants, une pierre par géant, si nécessaire. La Bible nous dit que les quatre autres ont effectivement combattu contre David et son armée dans des batailles ultérieures, et tous les quatre ont été vaincus.

Les pierres de David étaient des balles de foi, lancées à partir de sa fronde à probablement 100 à 120 miles à l’heure, et avec un élan suffisant pour briser les os du crâne de Goliath. Le géant vantard n’a jamais su ce qui l'avait frappé. Le texte indique que David avait couru vers Goliath en effectuant son tir, ajoutant ainsi encore plus de vélocité à son tir. On peut supposer d’après les succès de David en tuant l’ours et le lion qu'il était un coureur très rapide (Goliath n'aurait jamais pu l’attraper dans une course dans un champ libre) et un excellent tireur, probablement en mesure de placer une pierre dans un cercle de 3 ou 4 pouces d’une manière constante à une distance de 20 ou 30 pieds (avec une précision comparable à celle des lanceurs de baseball d'aujourd'hui).

Les anciens gouvernants de l'Égypte et de la Mésopotamie se proclamaient souvent eux-mêmes comme des « fils de Dieu » pour renforcer leur pouvoir et leur prestige. Alors, une autre vision qui obtient beaucoup de support est que les « fils de Dieu » étaient des dirigeants et des despotes avides de pouvoir, qui, dans leur soif de pouvoir et d'influence, avaient pris beaucoup de femmes en polygamie. Eux, et leurs descendants, par la tyrannie, sont devenus des « hommes puissants ». (Nimrod est décrit comme un homme « puissant » dans Genèse 10:8).

Ainsi, il n'est pas nécessaire de recourir à des suggestions fantaisistes impliquant les extraterrestres pour comprendre ce passage des Écritures.

Les bons anges ne se marient pas


Une déclaration contradictoire, et pourtant, éclairante sur les mariages des anges a été faite par Jésus et rapportée dans Matthieu 22:30: « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. » Ici, nous lisons une déclaration de Jésus qui dit que les anges ne se marient pas. Une explication possible à cela est que les « fils de Dieu » étaient les descendants de Seth, et que « les filles des hommes » étaient les descendantes des Caïnites impies. Rappelez-vous, Dieu a parlé plus tard de la population d'Israël comme étant son « fils premier-né » (Exode 4:22) et Moïse appelait le peuple d'Israël, « les enfants du Seigneur, votre Dieu » (Deutéronome 14:1).

Par conséquent, quand ils prirent des femmes c’était une alliance impie entre les Séthites (le peuple de Dieu) et les Caïnites (adorateurs d’idoles). En outre, le mot « épouses » semble indiquer plus d'une femme, et donc, suggère plus d'une femme (polygamie).

Quelle était la taille des Géants ?


(Probablement entre 9,5 à 14 pieds) (L’ancienne coudée hébraïque est inconnue)

9 coudées en utilisant la coudée royale égyptiennes (1,7 pi) = 15,3 pieds (soustraire 1 pied pour le confort du lit)

« Og, roi de Bassan, était resté seul de la race des Rephaïm. Voici, son lit, un lit de fer, n’est-il pas à Rabbath, ville des enfants d’Ammon ? Sa longueur est de neuf coudées, et sa largeur de quatre coudées, en coudées d’homme. » Deutéronome 3:11

Les Géants


  1. Hébreu Nephilim, qui signifie « violents » ou « causant la chute » (Genèse 6:4). Ce sont les tyrans violents de ces jours, ceux qui sont tombés sur les autres. Le mot peut aussi être dérivé d'une racine signifiant « étonnant », et donc, « monstres » ou « prodiges ». Dans Nombres 13:33, ce nom est donné à une tribu cananéenne, une race à la grande stature, « les fils d'Anak ». La version révisée, dans ces passages, transcrit tout simplement l'original et se lit « Nephilim ».
  2. Hébreu Rephaïm, une race de géants (Deutéronome 3:11) qui vivaient à l'est du Jourdain, dont Og descendait. Ils ont probablement été les premiers habitants de la terre avant l'immigration des Cananéens. Ils ont été conquis par Kedorlaomer (Genèse 14:5), et leurs territoires ont été promis à Abraham comme sa possession (15:20). Les Anakim, les Zuzim et les Emim étaient des branches de cette race.
  3. Hébreu Anakim (Deutéronome 2:10, 11, 21; Josué 11:21, 22; 14:12, 15; appelés « fils d'Anak », Nombres 13:33; « Enfants d'Anak », 13:22; Josué 15:14), une race nomade des géants descendant d’Arba (Josué 14:15), le père d'Anak, qui habitaient dans le sud de la Palestine près d'Hébron (Genèse 23:2; Josué 15:13). Ils étaient une tribu Cushite de la même race que les Philistins et les rois-bergers égyptiens. David les a rencontré à plusieurs reprises (2 Samuel 21:15-22). Goliath est issu de cette race (1 Samuel 17:4).
  4. Hébreu Emim, une tribu guerrière des anciens Cananéens. Ils étaient « grands, nombreux et puissants, comme les Anakim » (Genèse 14:05; Deutéronome 2:10,11).
  5. Hébreu Zamzummim, Deutéronome 2:20 ainsi appelés par les Amorites.
  6. Hébreu Gibbor (Job 16:14), comme un héros, c'est à dire, un champion ou un héros. Dans sa forme plurielle (gibborim), il est rendu comme « hommes forts » (2 Sam. 23:8-39; 1 Rois 1:8; 1 Chroniques 11:9-47; 29:24). Le groupe de six cent que David rassembla autour de lui quand il était fugitif ont ainsi été désignés. Ils étaient divisés en trois divisions de deux cents chacune, et trente divisions de vingt chacune. Les capitaines des trente divisions étaient appelés « les trente », les capitaines des deux cents « les trois », et le capitaine sur la totalité était appelé le « chef parmi les capitaines » (2 Samuel 23:8). Les fils nés de ces mariages mentionnés dans Genèse 6:4 sont aussi appelés par ce nom hébreu.

« Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : Ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et Il fut affligé en Son cœur. Et l’Éternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que J’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel : Car Je me repens de les avoir faits. Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel. » Genèse 6:1-8

Les attaques suivantes du grand ennemi satanique se démarquent nettement dans la Bible :


Saraï, la femme d'Abraham, a été capturée par Pharaon en Égypte (en pensant qu'elle était la sœur d'Abraham), avant la naissance d'Isaac. (Genèse 20:12)

Saraï, la femme d'Abraham a été capturée (prise) par Abimélec, roi de Guérar (pensant qu'elle était la sœur d'Abraham), avant la naissance d'Isaac. (Genèse 20:1-3)

La tentative de destruction de la lignée masculine d'Israël en Égypte, Exode 1:15-16 : « Le roi d’Égypte parla aussi aux sages-femmes des Hébreux, nommées l’une Schiphra, et l’autre Pua. Il leur dit : Quand vous accoucherez les femmes des Hébreux et que vous les verrez sur les sièges, si c’est un garçon, faites-le mourir : Si c’est une fille, laissez-la vivre. »

La destruction de la nation toute entière était l’objectif de Pharaon, Exode 14.


Après que la lignée de David ait été identifiée (2 Samuel 7), il a été celui qui a été visé par les prochaines attaques. La première attaque de Satan est venue dans l'union de Joram et d’Athalie après Josaphat, malgré 2 Chroniques 17:1. Joram tua tous ses frères (2 Chroniques 21:4). Les Arabes tuèrent tous ses enfants, sauf Achazia (2 Chroniques 21:17; 22:1). Lorsqu’Achazia mourut, sa mère, Athalie, tua « toute la race royale » (2 Chroniques 22:10).

Joas, sauvé par la fille du roi Joram, a été le seul épargné : Et, pendant six ans, la fidélité de la parole de YAHWEH était en jeu (2 Chroniques 23:3).

Ézéchias n'avait pas d'enfant, quand une double attaque a été faite par le roi d'Assyrie et le roi des terreurs (Ésaïe 36:1; 38:1). La fidélité de Dieu a été appelée et Il S'est avéré fidèle (Psaume 136).

En captivité, Haman a été utilisé pour tenter la destruction de la nation toute entière (Esther 3:6,12,13).

Même les craintes de Joseph ont été utilisées (Matthieu 1:18-20). Nonobstant le fait qu'il était « un homme juste », et qu’il gardait la loi, il ne voulait pas que Marie soit lapidée à mort (Deutéronome 24:1), donc, Joseph était déterminé à divorcer. Mais, Dieu est intervenu : « N'aie pas peur ».

Hérode également cherchait à tuer le jeune enfant (Matthieu 2).

« Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas … » était également une tentation de Satan.

À Nazareth, encore (Luc 4), c’était une autre tentative pour l’abattre et le détruire.

Les deux tempêtes sur le lac ont été d'autres tentatives.

Enfin, la croix a été atteinte et le sépulcre fermé : le chronomètre démarré : et la pierre scellée. Mais, « Dieu L'a ressuscité d'entre les morts. » Et maintenant, comme un autre Joas, Il est assis et attend (Hébreux 10:12,13), caché dans la maison de Dieu dans les cieux : Et les membres du « corps unique » y sont cachés « en Lui » (Colossiens 3:1-3), comme un autre Jehoshaba : Et ils témoignent de Sa venue, comme un autre Jehojada (2Chroniques 23:3).

L'irruption des « anges tombés » (« fils de Dieu ») a été la première tentative : Et cela était dirigé contre la race humaine toute entière.

Quand Abraham a été appelé, alors, lui et sa postérité ont été attaqués.

Quand David a été intronisé, alors, la lignée royale a été assaillie.

Et quand « la semence de la femme » Lui-même est venu, alors, l'orage s’est déchaîné sur Lui.

« Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. » Romains 8:14.

Une autre tradition non canonique dit que les Anges de Dieu sont descendus et ont tué les Nephilim qui restaient ...


Dieu voyant Sa création sur le bord de la destruction a agi pour sauver l'homme de cette trahison, et Il a décidé d’éliminer l’homme corrompu (et la bête) de la face de la terre. Dieu n'a pas fait cela de façon à punir l'homme, mais pour le sauver d'un mal qu'il ne pouvait pas comprendre. Dieu a sauvé Noé et sa famille et l'humanité a commencé à nouveau. Comme l'a fait le mal.

Mais, c’était l’action non-autorisée des apocalypses qui révoltèrent les archanges, et c'est cette action que Dieu a puni. « Je vais restaurer la Terre, de sorte que tous les fils des hommes ne soient pas détruits par les mystères que les Surveillants ont révélés. » Divinement commandés, les Surveillants obéissants se sont précipités en bas et ont vaincu leurs frères, dont la punition a été de regarder la mort de leurs enfants avant d'être eux-mêmes emprisonnés dans les montagnes et les déserts de la Terre jusqu'au Jour du Jugement, quand ils seront jetés dans l'étang de feu éternel. (Azazel est le seul Surveillant dont l’endroit de sépulture est considéré comme connu : Sous un amas de pierres au pied de la falaise de Haradan, dans ce qui est maintenant le Sinaï, où, considéré comme un démon, il a reçu chaque année le bouc émissaire conduit dans le désert avec son fardeau des péchés d'Israël. D’une manière alternative, il est parfois dit qu’il se serait lui-même élancé dans les cieux et serait devenu la constellation d'Orion.) Dieu envoie le prophète Énoch pour les gronder dans leurs prisons, en disant que comme des êtres spirituels, ils n'avaient jamais été destinés à avoir des épouses comme les hommes mortels (bien sûr, leur Créateur aurait pu vraisemblablement veiller à ce qu'ils ne ressentent aucune envie pour le sexe ou l'amour, mais Il a apparemment négligé de le faire) et même au mépris des connaissances qu'ils ont partagé avec l'humanité.

« Vous étiez dans le ciel, mais tous ses secrets ne vous avaient pas été révélés et vous ne connaissiez que ses mystères sans valeur. » Bien que les préoccupations des quatre Archanges contredisent certainement cette remarque moqueuse. D’autres livres apocryphes disent que même maintenant, ils sont détenus et torturés dans le terrible Cinquième Ciel, mis de côté pour uniquement cet objectif. (I Énoch XIII décrit les Surveillants/Grigori comme frappés de mutisme avec la culpabilité et la terreur, après les réprimandes d'Énoch, et même dans II Énoch, les Grigori emprisonnés dans le Cinquième Ciel sont des géants sans-voix.) Pendant ce temps, le monde est nettoyé par un grand tremblement de terre et par le Déluge, détruisant les terres des Nephilim, auquel de nombreux écrivains retracent les légendes dans le monde entier, celui d'un Déluge catastrophique.

Mais, les enseignements des Surveillants continuent à influencer l'humanité dans les siècles après le Déluge, et même aujourd'hui ces enseignements sont condamnés et étudiés en secret. Dans Jubilés 8:1-5, Kainam, petit-fils de Noé, « est arrivé sur des écritures que les hommes d'autrefois avaient sculpté sur un rocher ... il contenait les enseignements des Surveillants, en vertu desquels ils avaient l’habitude d’observer les présages du soleil et de la lune et tous les signes du ciel. Et il les a écrits et n'a rien dit à ce sujet ... » craignant une punition de Noé, qui blâmait les Surveillants pour le Déluge et mettait constamment son clan en garde contre toutes relations avec eux ou avec leur descendance. (Cela devait être un énorme rocher, à moins que les compétences des Surveillants incluaient la micro-gravure.) Ceci est particulièrement notable car Kainam est le frère de Hessed, le père d'Ur, qui est supposé selon les apocryphes avoir fondé la célèbre ville chaldéenne de ce nom. « Et ils ont grandi et vécu à Ur en Chaldée, » dit Jubilés 11:7-8 de Serug et Nachor, les descendants de Kainam, « et ils adoraient des idoles ... et le père de Nahor l’a instruit dans les apprentissages des Chaldéens, comment deviner et prédire l'avenir par les signes du ciel ». Il est tentant de conclure que les petits-enfants de Kainam à travers les générations ont hérité et étudié les écritures qu'il avait trouvées sur la pierre: Que la sagesse légendaire des Chaldéens, qui étonne l'histoire, était arrivée chez eux par les Surveillants eux-mêmes.

Les Nephilim (et, certains disent, leurs enfants, les Elioud/Eljo) ont été exterminés physiquement par les hordes angéliques vengeresses. Mais, bien que leurs corps demi-mortels pouvaient être tués, leurs âmes demi-angélique ne pouvaient pas l’être, ni ne pouvaient être détenues dans des chaînes. Ils restent sur la terre, errant à volonté, et même s’ils sont chaotiques et destructeurs, ils ne seront pas punis pour leurs actions jusqu'à ce qu’arrive le Jugement final, « dans lequel le grand âge arrivera à sa fin ». La tradition occulte considère que de temps à autre un esprit Nephilim s’incarnera dans une forme humaine (les âmes de ceux qui quittent les corps violemment, dit-on, sont les plus pures ...).

Les apocryphes prétendent que les Nephilim désincarnés sont à l'origine des démons, et les accusent de nombreux crimes. Le Livre des Jubilés blâme carrément la fornication des Surveillants comme responsable du Déluge, à cause de leurs iniquités et de la rage sanguinaire des Nephilim. « Et maintenant, les géants qui sont nés de la chair et des âmes seront appelés mauvais esprits sur la terre », accuse I Énoch XV-XVI, « Depuis le jour de ... du massacre et la destruction des géants Nephilim, les puissants de la terre, les grandes célébrités, les esprits qui sont sortis de leurs âmes comme de la chair seront détruits sans jugement. » Même les femmes mortelles qui sont leurs mères sont maudites pour être devenues des sirènes et des démones. Dans Jubilés 10:1-6, les fils de Noé le prièrent de protéger leurs enfants des « démons impurs » qui « les égarent, les aveuglent et les tuent » : Noé, qui supplie Dieu de « ne pas laisser les méchants esprits régner sur ses petits-enfants et les détruire », ajoute : « Tu sais ce que Tes Surveillants, les pères de ces esprits, ont fait dans mon temps ... » en indiquant clairement que les esprits démoniaques et les Nephilim sont considérés comme étant une seule et même chose. (On peut se demander si Kainam aurait été un de ces petits-enfants étant « égaré » par un Nephilim « démoniaque » familier. Peut-être l'aidait-il à interpréter les pierres ...)

Nouvelles Archéologie - Novembre 2005


Les archéologues creusant dans la prétendue maison du temps biblique de Goliath ont exhumé un tesson de poterie portant une inscription de ce nom philistin, une trouvaille historique qu'ils prétendent donner foi aux récits bibliques de la bataille de David contre Goliath.

Bien que la découverte ne soit pas une preuve définitive de l'existence de Goliath, elle supporte la représentation de la Bible au sujet de la vie au moment où la bataille est censée avoir eu lieu, a déclaré le Dr Aren Maeir, un professeur à l'Université Bar-Ilan et directeur des excavations.

« Ce que cela veut dire, c’est qu'à l'époque, il y avait quelqu’un là qui se nommait Goliath, » a-t-il dit. « Cela nous montre que l'histoire de David et Goliath reflète la réalité culturelle de l'époque. »

Certains érudits affirment que l'histoire de David terrassant le géant Goliath est un mythe écrit des centaines d'années plus tard. Maeir dit que trouver les restes de l'histoire apporte du crédit à l'histoire biblique.

Le tesson remonte à environ 950 avant Jésus-Christ, dans les années à l’intérieur de 70 ans où la chronologie biblique affirme que David a terrassé Goliath, ce qui en fait la plus ancienne inscription philistine jamais trouvée, ont dit les archéologues.

Les scientifiques ont fait la découverte à Tel es-Safi, un site de fouilles dans le sud d'Israël pensé être l'emplacement de la ville philistine de Gath.

Maeir doute qu’une découverte archéologique puisse jamais prouver l’existence de Goliath, mais, a dit que le fragment était néanmoins passionnant en raison de sa description de la vie pendant cette période de l’histoire.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont importants et les bienvenus !

Louange

Louange hébraïque

Une voix qui avertit.

Archives du Blog

Radio Musique Messianique

Nombre total de pages vues